SAPMER-gestion-des-ressources

Gestion des ressources marines

La SAPMER s’engage depuis 1947 dans une pêche durable. Être acteur de la préservation des ressources marines est un impératif de tous les instants pour les équipes qui travaillent dans le respect strict des réglementations et des quotas.

La légine australe MSC, une pêche très réglementée

Le cadre réglementaire encadrant la pêche à la légine australe est l’un des plus stricts et des plus contraignants au monde. Elle est soumise à des quotas de pêche individuels établis avant chaque campagne sur la base de données scientifiques analysées par les agents du Muséum d’histoire naturelle de Paris. Dans ce cadre, l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), en charge des pêcheries australes a mis en place un plan de gestion en 2015 en concertation avec l’ensemble des acteurs de la pêche et la SAPMER. Il formalise les actions menées par la société pour la préservation de la ressource légine australe. Par ailleurs, les données de pêche enregistrées sur chacun des palangriers SAPMER participant à cette pêcherie, réalisée aux îles Kerguelen et Crozet, alimentent les données scientifiques relatives à la légine. Ces éléments sont strictement vérifiés par un contrôleur des pêches TAAF présent à bord des navires 24h/24h et pendant toutes marées de tous les navires. Les connaissances sur ce poisson rare sont ainsi complétées de façon continue et permettent d’évaluer l’évolution des stocks de l’espèce. Elles contribuent aux actions visant à poursuivre les actions de la société dans le sens d’une pêche durable.
 

La langouste australe, une ressource marine à préserver

La langouste australe est une pêche historique pour la SAPMER depuis 1947. Dès ses débuts, ses équipes ont été engagées dans cette pêche durable afin de préserver les ressources en langouste australe. Des quotas de pêche sont alloués par les TAAF avant chaque début de campagne aux abords des îles de Saint-Paul et Amsterdam et strictement respectés par les équipes. Cette zone a été classée en 2006 en Réserve naturelle marine des terres australes françaises. Les pêcheurs de la SAPMER y poursuivent leurs activités en étroite collaboration avec les agents de la réserve dans un esprit de préservation de cet environnement d’exception.
 
Au printemps 2016, soucieuse de contribuer à la gestion raisonnée des ressources marines, la SAPMER a ainsi été engagée dans une vaste opération visant à améliorer les connaissances sur la langouste australe. Pas moins de 5 000 langoustes ont fait l’objet d’un marquage et d’un comptage permettant de connaître les déplacements de l’espèce et de quantifier la ressource afin de mieux la protéger.
 

Des engagements pour une pêche durable

logo Fondation d'entreprises des mers australes
Membre fondateur de la Fondation d’entreprises des mers australes, La SAPMER travaille sans relâche à l’amélioration des connaissances et au renforcement des pratiques vertueuses de pêche à travers les travaux de la Fondation. Un projet de recherche sur les éventuelles interactions entre l’activité de pêche et les cétacés a été récemment lancé. Les pêcheries exemplaires menées par La SAPMER s’accompagnent d’actions concrètes au service de la gestion des ressources marines. Ainsi, la SAPMER apporte sa contribution en mettant à disposition son navire austral afin de participer, tous les trois ans, aux campagnes scientifiques menées sur la légine australe par le Muséum d’histoire naturelle de Paris. De véritables campagnes scientifiques avec des prélèvements sont ainsi réalisées pour déterminer l’état de la ressource.
 
Le navire de surveillance Osiris de la SAPMER est, quant à lui, engagé dans le contrôle des zones de pêche à la légine afin de lutter contre la pêche INN (illicite, non réglementée et non déclarée) et empêcher ainsi les captures clandestines aux abords des Kerguelen qui participent au non-respect de cette ressource si précieuse.
 
La SAPMER fait partie de l’ISSF (International Seafood Sustainability Foundation), fondation qui rassemble les autorités les plus réputées de la communauté scientifique, les entreprises les plus importantes dans la production du thon et la WWF (World Wildlife Fund). Sa mission : sécuriser la durabilité des stocks de thons tropicaux en réduisant la prise accessoire et en assurant la protection du système écologique marin.

Partenariats

SAPMER se tient aux côtés des scientifiques qui œuvrent pour une meilleure connaissance des espèces, agissent pour une gestion raisonnée des ressources marines et s’emploient à préserver ce patrimoine naturel exceptionnel.

En savoir plus

Visuel pêche durable SAPMER

Pêche durable

SAPMER est reconnu par plusieurs programmes et certifications, dont MSC, Friend of the Sea et Dolphin Safe, qui attestent de son engagement pour une pêche durable.

En savoir plus